Hi.

Welcome to my blog. I document my adventures in travel, style, and food. Hope you have a nice stay!

Top 10 des fantasmes féminins

Tous les hommes se sont demandés un jour ou l’autre quels étaient les fantasmes qui pouvaient combler leurs femmes ou leurs copines, n’est ce pas ? Et bien figurez vous que nous avons mené, nous l’équipe de MBC Times, une enquête sur le top 10 des fantasmes féminins. Dans la nature ou dans des endroits publics, à trois ou avec une femme : que cachent nos fantasmes ? Voici de quoi assouvir la curiosité de certains.

10- Fantasmer sur le mari d’une autre…

Vous croisez inopinément un homme mature dans l’ascenseur, vous êtes violemment attirée par lui, et il suffit d’un seul coup d’œil sur son annulaire pour vous rendre compte qu’il est marié. Pourtant vous continuez à le désirer. Que faire ? Et bien le séduire et le mettre dans votre lit, succomber à vos désirs. Non seulement il est viril et bien plus âgé que vous, mais en plus vous aimez le risque que vous courrez en étant avec un homme marié. Cette poussée adrénaline le rend bien plus attirant encore !

9- On vous paie pour vous voir nue...

Un homme vous propose de l'argent pour vous regarder nue, voire plus. Malgré votre honte, vous acceptez... Les spécialistes ne sont pas tous d'accord sur l'origine du fantasme d'exhibition, largement représenté chez les femmes. Est-ce l'effet d'un conditionnement qui, depuis l'enfance, place le corps des filles sous les regards ? Est-ce une façon d'exercer un pouvoir sur les hommes et, dans le cas du fantasme, de se donner confiance en soi (j'excite un homme, donc j'existe) ? Dans la version présentée dans notre enquête, l'argent permet de se donner une "valeur"... et de se déculpabiliser tout en y prenant plaisir, puisque c'est presque un "travail".)

8- Et pourquoi pas dans un club échangiste...

Votre mari vous emmène un beau jour dans un club échangiste... Finalement, c'est l'un des fantasmes les plus réalisables : toutes les grandes villes ont leur club échangiste, parfois discret mais souvent avec pignon sur rue ! On y voit une manière de "se tromper en restant fidèles" ou, plus simplement, "un jeu amoureux qui renforce la complicité". On peut aussi y voir, paradoxalement, un fantasme de jaloux qui soignent le mal par le mal, en préférant "contrôler" les écarts de l'autre. C'est aussi (pourquoi le nier ?) une manière d'accéder à d'autres hommes... ou femmes, avec la bénédiction de son conjoint.

7- Pourquoi autant de femmes rêvent à faire l’amour en pleine nature ?

Une des fantasmes féminins c'est faire l'amour sur une plage, une forêt, pouvoir être surpris à tout moment... Faire l'amour dans un lieu inhabituel, au risque de se faire surprendre et déjouer les règles de la société. Rien de mieux que de sentir des montées l’adrénaline alors qu’on est dans les bras de son homme.

6- Et que pensez-vous de le faire à trois ?

Deux hommes vous attachent, vous bandent les yeux et vous caressent très doucement. Vous ne pouvez pas les toucher, ni les voir. Votre plaisir est un supplice. Vous n'avez pas voulu ce qui arrive, ce n'est pas de votre faute, vous êtes attachée, vous ne pouvez ni fuir, ni vous débattre et en plus ils sont deux ! De quoi atténuer votre sentiment de culpabilité par rapport au plaisir. Un plaisir égoïste, puisque dans ce scénario qui ne dépasse pas le stade des caresses, vous recevez, sans rien donner.

5- Chaque femme, au fond d’elle cache un côté «Bi»…

Une des fantasmes féminins est de vous laisser séduire par une femme et faire l'amour avec elle. Dans ce scénario de fantasme, vous ne l'avez pas cherché : c'est une femme qui vous a séduit. Condition plus acceptable qu'une homosexualité active, pour reconnaître une attirance féminine. Selon certains spécialistes, les femmes seraient toutes plus ou moins bisexuels, c'est-à-dire attirées par les deux sexes. Avec le temps, l'expérience, et quelquefois les déceptions, on résiste moins, du moins en pensée, à la possibilité d'explorer d'autres pistes sensuelles…

4- Le fameux cinéma…

Il y fait noir, tout le monde est rivé sur son film, et vous bouillonnez de désir pour votre partenaire. Celui-ci le ressent en vous voyant vous tortiller, et c’est là que tout bouscule. Des préliminaires qui n’en finissent pas, toujours avec cette peur d’être surpris. On finit par écarter notre film pour finir notre soirée à crier comme une bête sauvage! Le cinéma, écran secret des premiers baisers et des premières caresses, devient dans ce fantasme le lieu d'une sexualité non seulement assumée, mais qui n'a pas peur de se montrer. Certaines salles spécialisées ont d'ailleurs institutionnalisé ce fantasme en "tolérant" les ébats amoureux. En étant excité par la présence des autres, même muette, même invisible, n'exprime-t-on pas un désir encore plus enfoui, d'avoir des relations à plusieurs ?

3- Un mot de travers, la fessée...

L'agneau qui partage votre vie se fâche un jour pour une bêtise et vous administre une fessée... fantasme régressif (la fessé appartient par excellence au domaine de l'enfance), donne l'occasion au Dr Blmachère de rappeler que la plupart des fantaisies érotiques prennent racine dans l'enfance et l'adolescence. Des expériences sensuelles, des scènes vues ou vécues, peut-être même des traumatisantes à l'époque (humiliations, honte...) peuvent se transformer des années plus tard, et sous certaines conditions, en scénarios érotiques. La fessée en fait partie.

2- Mmmmm les uniformes… Policier, militaire, pompier...

Il vous arrive de vous imaginer prise en faute ou en danger. Profitant de votre état de faiblesse, le représentant de l'ordre abuse alors de vous. Les uniformes masculins représentent dans notre imaginaire l'autorité, la force, la protection. Tout cela flirte avec une image paternelle forte. Comme il est évidemment impensable de désirer se soumettre à son père, ni même à une de ses représentations symboliques, on préfère se mettre dans la peau d'une petite fille sans défense, faible. Puisque l'on vous force, ce qui arrive n'est pas de votre faute, vous n'en êtes pas responsable. C'est tellement plus acceptable comme ça. Être prise en faute, et se racheter, avec toujours l’idée d’être dominée par la force et la violence qui en découlera.

1- Dominatrice, le fantasme par excellence.

Il n'y a pas de raison après tout, nous aussi pouvons à nos heures être des maîtresses intraitables ! Devenir le temps d'un cinq à sept miss Domina, en guêpière rouge et talons de quatorze, c'est tout de même drôlement tentant, non ? Surtout si l'objet de nos punitions se trouve être notre crapule de patron, le même qui a toujours quelque chose à nous reprocher. Ou même chouchou, qui pour une fois tiendra le rôle de la petite chose docile et sans défense. Il est évident en revanche qu'au moment de changer la roue de la voiture ou de descendre les poubelles, vous redeviendrez la petite chose dans défense du couple. Mais en attendant, à genoux messieurs et baisez nos pieds. Plus vite que ça. Ahhhh... oui, c'est bien.

Découverte de la plus grande caverne du monde

Top 10 des villes les plus sexy du monde