Hi.

Welcome to my blog. I document my adventures in travel, style, and food. Hope you have a nice stay!

Le plan algérien pour faire «sauter» le Maroc

Ce qui se passe dans les villes du Sahara sud marocain n'a qu'un seul nom, qui est la désobéissance civile. Parmi les faits fascinants révélés par les positions de l'Algérie dans son insistance sur l'inclusion de la surveillance des droits humains dans les fonctions de la MINURSO dans les provinces méridionales, et contrairement à ses allégations concernant «l’autodétermination du peuple sahraoui», l'Algérie possède une planification démoniaque et infernale, sur laquelle elle a dépensé des milliards de fonds du peuple algérien. Elle a procédé à la militarisation d’un grand groupe de séparatistes, formés durement par les services de renseignement algériens pour envahir les provinces du sud dans un processus paramilitaires sous la couverture des (revenants) afin de provoquer les pouvoirs publics et sécuritaires pour les mettre en face de la situation réelle quand ils sortiront pour protester, et là l’interdit aurait lieu tout en procédant aux arrestations, aux passages à tabac et aux railleries, aux mises à feu, au vandalisme et aux chutes des victimes.

Ce même plan est aujourd’hui mis en œuvre dans les provinces du sud par des jeunes, dénommés les Polisario de l'intérieur, alors qu’ils ne sont en fait que des agents des services secrets algériens, supervisés par cette dernière qui les oriente tout en plaçant des plans de sédition entre eux et les finançant, sous le commandement du Champ endoscopique séparatiste Amina Haider.

Le plan algérien, tel est le plan...

Puis le monde se met en ébullition, les dénonciations et les pleurs s’élèvent sur les droits de l'homme tout en accusant le Maroc les plus abjectes des accusations pour qu’il devienne le pire pays du monde et que tous les pays essaient de l’arrêter, de l’encercler et de le punir…

Le reste de l’histoire est déjà connu

Ainsi Algérie a-t-elle planifié et ceci est ce qui est mis en œuvre aujourd'hui, ainsi fut-elle révélée par l’un de ses fonctionnaires quand il a souligné que l'objectif c’est le bombardement du Maroc.

Il n'existe aucun pays au monde qui permette à des éléments séparatistes ou chaotiques faire des émeutes, du sabotage et des assassinats. Pour tout celui qui veuille entreprendre de tels actes criminels, il devrait assumer sa propre responsabilité, même si nous savons en tout détail que les services secrets algériens sont ceux qui financent et déplacent ces salauds qui veulent terroriser la population et allumer le feu de la guerre et de l'instabilité. Ceux qui n’aiment pas que les autorités sécuritaires fassent leur obligation n'ont qu'à aller en Algérie ou aux camps.

L’Algérie et ses pions entre terroristes du Polisario et autres ont intensifié leurs mouvements et leurs interventions dans les organisations internationales pour assiéger le Maroc avec leurs banalités et leurs planifications démoniaques. À cet égard, le ministre Espagnol de l'Agriculture et de la Pêche reconnaît que la convention de pêche autour de laquelle le Maroc et l’Union Européenne sont axés ne fait plus face à des difficultés techniques ou économiques, mais plutôt des difficultés politiques qui ont relation avec "le profit du peuple Saharien de ses propres ressources et les questions liées aux droits humains, à savoir les questions qui serrent certaines délégations, notamment les délégations des pays nordiques», selon ses propos.

A titre de rappel : la Commission européenne pour la chasse, lors de sa réunion la semaine dernière, a insisté sur les conditions impossibles sur l'accord de pêche, affirmant qu'il ne peut pas être inclus dans la Convention sur les provinces du sud marocain sous la conviction que le Maroc ne partage pas ses richesse avec sa population et que les droits humains n’y sont pas garantis.

Dans la même veine, une décision récente du conseil de sécurité avec un appel à la résolution des habitants du campement de Tindouf pour déterminer la situation réelle dans laquelle ils vivent là-bas, mais l'Algérie et ses pions ont catégoriquement refusé de le faire, puisque l’Algérie s’alimente politiquement de la dissimulation de la vérité des camps et les dirigeants du Polisario profitent ainsi de l'aide internationale, notamment européenne, y commerçant avant d’atteindre les camps, étant vendues en Mauritanie et au Sahel.

Gibraltar, Ceuta, Melilla, Catalogne et Pays Basque

Top 12 des villes les plus propres au monde