Hi.

Welcome to my blog. I document my adventures in travel, style, and food. Hope you have a nice stay!

La Turquie et la Russie doivent agir raisonnablement en ce temps sensible

La Turquie et la Russie doivent agir raisonnablement en ce temps sensible

La Turquie vit depuis une longue période entre les “anneaux de feu” en raison de sa position géographique. Il ne fait aucun doute que le conflit en cours en Syrie s’intensifie à grand pas étant donné que de nouveaux acteurs sont entrés en scène. Même si la Turquie ne désirait pas être impliquée dans les affrontements en Syrie, elle a été contrainte de faire partie de ce conflit en se considérant comme un moyen de protéger les civils. La Turquie montre son intention d'aider les civils en accueillant 2,5 millions de personnes fuyant les zones de guerre et en continuant à recevoir les nouveaux arrivants avec patience et de bon cœur.

Le 24 Novembre a marqué un incident très inattendu qui a augmenté les tensions dans la région et en particulier entre la Turquie et notre ami de longue durée, voisin et partenaire stratégique depuis la déclaration de la République de Turquie: la Russie.

Il convient de noter que la Turquie est contre toutes sortes de tensions et de conflits dans la région. Malgré cela, elle a récemment fait face à des attaques terroristes très sévères à l’approche des élections de juin et de novembre. Le dernier a eu lieu au centre de notre capitale Ankara, marqué comme l'acte terroriste le plus meurtrier témoigné dans l'histoire de la Turquie. Avec l’annonce récente de son nouveau cabinet, la Turquie souhaite résoudre la situation à la fois dans le pays et dans la région où elle agit comme l'un des acteurs clés.

Nous souhaitons du fond du cœur qu’aucun conflit n’aura lieu, qu’aucun avion de combat ne survolera nos cieux, que des innocents ne seront plus tués et que la paix l’emportera. En débit de tout, cette situation peut être résolue par des négociations et la compréhension mutuelle. Aucune personne sensée ne voudra de conflits. Le monde est déjà passé par d’innombrables guerres à travers l'histoire.

L'incident indésirable entre la Turquie et la Russie est un événement pour lequel aucun d’entre nous ne serait en faveur. Le Président turc Erdogan a montré son mécontentement dans une déclaration de réconciliation: “Nous regrettons d'avoir été témoins de cela, mais il est triste à dire que nous vivons la douleur de celui-ci une fois qu’il s’est réalisé.” Le Premier ministre Davutoglu a fait des déclarations semblables indiquant que la Turquie n'a aucune intention de faire escalader les tensions entre son voisin la Russie et a également souligné lors de la réunion du Groupe du Parti AK que la Russie a été l'un des états envers qui la Turquie a été sensible au sujet de maintenir les relations depuis les 13 dernières années. Aucun doute que les déclarations des deux dirigeants sont très sensibles et tempérées pour assurer que notre amitié ne soit pas endommagée. Evidemment, la Turquie ne ferait rien délibérément qui puisse compromettre notre amitié vieille de plusieurs siècles avec la Russie.

Il ne serait pas raisonnable d'intensifier les tensions liées à l'incident fâcheux entre la Turquie et la Russie. Au contraire, celui-ci doit être évalué avec modération et calme. Pour mieux comprendre le développement de cet acte indésirable, nous devons revenir au 22 juin 2012, lorsque un jet de la base aérienne de Malatya F4 a été abattu par la Syrie sans avertissement et qui a abouti à la mort de deux pilotes turcs. En conséquence, les forces armées turques ont changé les règles d'engagement concernant la Syrie indiquant que tout véhicule militaire approchant de la frontière turque depuis la Syrie sera vu comme une cible militaire. Ainsi, l'incident indésirable en cause était une conséquence des règles d'engagement.

Néanmoins, il n’est pas possible que nous consentions à une procédure comme les règles d’engagement qui est très susceptible d'entraîner la mort et qui met aussi bien en danger les pilotes et les gens sur le terrain. Nous devrions toujours tenir compte des moyens diplomatiques pour résoudre les problèmes concernant la sécurité des frontières puisque cela est certainement important pour la protection des citoyens. Selon le droit international, ce regrettable incident est considéré comme étant entre l'OTAN et la Russie. Dans le cas présent, l'OTAN a appelé toutes les parties à faire preuve de prudence et à contribuer à réduire les tensions. Stoltenberg a en effet souligné l'importance de la situation mais a aussi espéré le renouvellement du contact entre la Turquie et la Russie. En outre, le président Erdogan a réitéré à la réunion du Comité permanent pour la coopération économique et commerciale de l'Organisation de la Coopération Islamique (COMCEC): “Nous n’avons pas l'intention d'intensifier cet incident... La Turquie n’est pas en faveur de la tension, de la crise et de l'animosité."

Nous avons toujours affirmé l'importance de la collaboration de la Russie avec la Turquie en termes de paix et de sécurité au Moyen-Orient à travers nos articles parus dans les médias internationaux et nos apparitions à la télévision en direct. Pendant la crise dans laquelle la Russie a été impliquée, y compris dans le récent conflit en Ukraine, nous avons déclaré à maintes reprises que la Russie ne devait pas être isolée par le monde. Il est d’une grande importance de réfléchir sur ce qui a été dit dans un de mes précédents articles: "S’il y a une leçon à tirer des souffrances du 19ème siècle à nos jours, c’est que vous ne pouvez pas construire le bonheur sur le malheur des autres sociétés. La région ne peut pas être heureuse si la Russie est malheureuse. Nous ne pouvons pas nous sentir en sécurité si la Russie est dans l’insécurité. Les jours où il était dit: ‘Ce qui arrive aux autres n’a aucune importance tant que nous sommes forts’ sont passés. Il est maintenant temps de défendre le principe de ‘Soyons tous heureux, en sécurité et à l'aise’ sans exclure qui que ce soit... "

Le peuple turc n'a jamais été une société agressive et n’a jamais agi comme un agresseur. Au contraire, ils chérissent l'amour et les liens qu’ils ont avec leurs amis. Les tensions, les incidents indésirables peuvent se produire de temps à autre mais ils sont temporaires, tandis que l'amour de deux amis est permanent. Le peuple turc a clairement montré cela quand nous avons commencé deux campagnes sur Twitter pour contrer la propagande négative essayant d'être imposée aux deux peuples. Dès que les hashtags ont été publiés, les Turcs les ont immédiatement repris et ont en fait des sujets de tendance sur Twitter. Ceux-ci étaient: 'TürkiyeRusya Kardeştir' 'TurkeyRussia Brothers', ‘Турция Россия Братья’ (TurquieRussie sont frères) respectivement en turc, en anglais et en russe.

Nous apprécierons profondément le soutien du Président Poutine et d'autres hauts responsables russes qui nous aideront à passer ce processus sensible avec des commentaires aimables et la réconciliation. Il faut se rappeler que les Turcs ont toujours aimé et embrassé le peuple russe et ont considéré cette amitié comme un cadeau précieux et les Russes ont toujours répondu à cet amour avec la même ferveur. Pour veiller à ce que cette amitié reste forte, les parties, en particulier les dirigeants des deux pays, devraient poursuivre l’esprit d'amour de leur peuple, arrêtez la rhétorique provocatrice et adopter une approche calme pour clôturer pacifiquement ce sujet. Ceci est particulièrement important lorsque les liens entre ces deux vieux amis sont en jeu. Pour transformer le monde en un lieu où les gens veulent vivre en paix, nous avons besoin de telles initiatives, et ces jours sont de grandes opportunités pour faire preuve d’abnégation. (Photo: bass_nrol)

A mon retour au Maroc, je me suis rappelé pourquoi j'étais partie

A mon retour au Maroc, je me suis rappelé pourquoi j'étais partie

Belgique je t'aime , belgique je t'adore