Hi.

Welcome to my blog. I document my adventures in travel, style, and food. Hope you have a nice stay!

Iran : les hommes vont pouvoir épouser leur fille adoptive mineure

Chaque pays et ces surprises, et l’Iran est un pays qui semble toujours savoir nous surprendre ou nous choquer chaque fois qu’on essaye d’écouter de ses nouvelles. Les députés en Iran ont approuvé une loi pour la protection des droits des enfants.Etrangement, elle inclut une clause qui autorise le mariage entre un père et sa fille adoptive si elle a plus de 13 ans. A l’heure où l’Iran se dote d’un président « progressiste », son Parlement reste plus que jamais rétrograde si l’on en croit la dernière loi qu’il approuvée. Cette loi autorise un homme à épouser sa fille adoptive dès lors qu’elle est âgée de 13 ans. Le comble ? Cette clause figure dans un texte rédigé pour « protéger les enfants ». Le Conseil des Gardiens de la Révolution, élu par Guide Suprême, n’a pas encore prononcé son verdict quant à cette clause. Le conseil a le pouvoir de véto sur toutes les lois de la constitution et de la Loi Islamique. En attendant, les parlementaires iraniens font valoir que la loi permettrait de résoudre le problème du Hijab. Car jusqu’ici, une fille adoptive doit porter le hijab devant son père. Un argument plutôt léger. Aussitôt la loi votée, les association et militants des droits de l’homme ont fait part de leur indignation. Shadi Sadr, avocate de défense des droits de l’homme au sein de Justice For Iran, a expliqué au Guardian : Cette loi légalise la pédophilie. Epouser sa fille adoptive ne fait partie de la culture iranienne. Bien évidemment, l’inceste existe en Iran, mais ni plus ni moins que dans le reste du monde. Cette loi met les enfants iraniens en danger et normalise le crime (…) Vous ne pouvez pas épouser votre fille adoptive, point barre. Si un père se marie avec sa fille adoptive et qu’il a des relations sexuelles avec elle, c’est purement et simplement un viol.

Shiva Dolatabadi, dirigeante de la société de protection des droits de l’enfant iranien, va plus loin et parle de légalisation de l’inceste : Vous ne pouvez pas autoriser une loi où le rôle du père est confondu avec celui du mari. Les enfants ne peuvent pas être en sécurité dans de telles familles. Dans la République Islamique d’Iran, les filles peuvent se marier à 13 ans, avec l’autorisation paternelle, et les garçons à 15 ans. Avec accord d’un juge, elles peuvent même se marier, ou plutôt être mariées, plus jeunes. D’après le site d’information iranien Tabnak, 42000 enfants, entre 10 et 14 ans, ont été mariés en 2010. Pire, au moins 75 l’ont été la même année alors qu’ils avaient moins de 10 ans.  

Un marocain anti polisario se voit refuser la nationalité espagnol

Un marocain anti polisario se voit refuser la nationalité espagnol

Les Tunisiennes ne peuvent plus voyager librement

Les Tunisiennes ne peuvent plus voyager librement