Hi.

Welcome to my blog. I document my adventures in travel, style, and food. Hope you have a nice stay!

Buzz, l’échec du réseau social version Google

Le géant de l'Internet a récemment envoyé un email aux utilisateurs détaillant le sort des informations qui on été remplies dans le service «Buzz». La tentative sociale de Google a connu un très mauvais départ. En 2010, elle lance son réseau social, conçu pour étendre les fonctionnalités de sa messagerie Gmail, une expérience dont il n’ont gardé que le mauvais goût du ratage de l’expérience, un échec retentissant dont la clôture est annoncée pour le 17 Juillet.

Le géant de la toile a envoyé un courrier à tous ceux qui ont déjà essayé Google Buzz détaillant ce qui se passera aux informations stockées dans les serveurs de l’application. Le service n’a pas reçu l’accueil qu’il espérait et une grande controverse suscitée non seulement par ses problèmes de confidentialité, mais aussi parce que la proposition de Google d'unifier tous les services de ce style sur Google+ sont désormais la plaque tournante de «l'expérience Google».
La continuité de Buzz s'est avérée inutile une fois Google+ lancé, ce dernier étant le pari du géant rivaliser dans le champ de bataille des réseaux sociaux.

Le service était condamné à peine à quelques mois après son lancement, même si actuellement la suppression définitive de ce réseau social, qui permettait aux utilisateurs de partager des informations, des photos ou des vidéos à partir d'un environnement particulier, est officielle. La plate-forme qui était en principe destinée à devenir une solide alternative à d'autres réseaux sociaux a généré la controverse par ses publications automatiques constantes et aussi par son «plagiat» de Facebook, qui compte aujourd'hui plus d'un milliard d'utilisateurs à travers le monde.

«A partir du 17 juillet 2013, Google procèdera à la fermeture de ce service tout en enregistrant une copie de publications sur Google Drive, là où les fichiers sont stockés en ligne», prévient le courrier aux utilisateurs.

Il y aura deux types de fichiers enregistrées sur Google Drive : le 1er sera privé, le créateur étant le seul à y accéder. Toutes les publications de Buzz, qu’elles soient publiques ou privées du moment qu’elles aient été créées par l'utilisateur. Le 2ème regroupera toute publication publique à laquelle tout possesseur du lien peut y accéder, tout en apparaissant dans les résultats de recherche ou sur le profil de Google si la publication y était liée, sans oublier l’ajout d’une option permettant de supprimer ce contenu.

Une fois ces fichiers créés, ils seront traités de la même façon que n'importe quel autre fichier sur Google Drive et pourront être téléchargés, modifiés ou même supprimés

Je suis noir, je suis un « azzi » mais je ne m'appelle pas Ebola

Ça y est, j’ai décidé de rentrer Définitivement au Maroc